Trois associés


Nous sommes associés depuis plus de 15 ans, au sein du GAEC de Montravel (groupement Agricole d'exploitation en commun). 

 

Une ferme à taille humaine pour nous trois.

Notre GAEC est un regroupement de deux fermes, celle de Bertrand et celle de Blandine et Yves. Nous travaillons sur 75 hectares.

Au fil des années, nous avons travaillé sur la désintensification, la décroissance et l'autonomie de notre ferme, et nous sommes passés officiellement en Agriculture biologique en 2014. Ce label est pour nous une récompense de notre travail respectueux de l'environnement, de la santé et des générations futures.

 

Nous élevons une centaine de brebis Lacaunes, qui produisent le lait bio de nos fromages ; une vingtaine de vaches Aubrac et une cinquantaine de brebis Grivettes , qui font des veaux et agneaux bio vendus à des collègues éleveurs ou à la coopérative.

 

Nous partageons le travail et les mêmes objectifs professionnels.

Six volontés


Élever nos animaux

L'élevage est le cœur de notre métier.

Nous sommes tous les 3 devenus paysans pour ce lien à l'animal.

 


Transformer le lait de nos brebis


Pour vivre à 3 sur notre ferme, nous avons fait le choix de supprimer l'intermédiaire "transformateur" entre le producteur et le consommateur.

Nous travaillons ainsi du champs à l'assiette, en passant par la fromagerie, avec toute la rigueur nécessaire.



Vendre nous même nos fromages

Nous avons aussi fait le choix de supprimer l'intermédiaire "vendeur" entre le producteur et le consommateur.

Vous avez donc le producteur en direct sur votre marché ou dans votre magasin, gage de transparence.


Cultiver l'alimentation de nos brebis


Nos brebis pâturent l'herbe toute la saison estivale, d'avril à octobre.

L'hiver, elles mangent le foin récolté sur nos prés et prairies, et les céréales cultivées sur nos terres.

Si la quantité de nourriture est insuffisante, nous achetons bien sûr en Bio.

 


Etre autonome


Nous faisons nous même notre comptabilité et toute la gestion administrative de notre ferme, pour garder l'entière maîtrise de nos choix.

Nous limitons au maximum l'endettement, en réfléchissant chaque investissement et son financement sur fonds propres.

 


Vivre de notre métier de paysan


Nous voulons être des paysans épanouis.

Chaque décision est réfléchie par rapport à l'amélioration du temps de travail, de la pénibilité et du revenu dégagé.

Nous sommes aussi tous les 3 engagés pour défendre l'agriculture paysanne et solidaire.